10 août 2006

Démanagement : sur les rails

Le déménagement est en route. Maintenant que nous avons obtenu le futur appart', il fallait se débarasser de celui-ci. C'est chose faite : préavis envoyé et coup de fil au propriétaire parce qu'on est poli. J'aurais pu oublier de lui parler du papier peint lacéré par la sale bête pendant mon dernier remplacement mais je suis trop honnête (des fois).
Donc, cette semaine, c'est ménage et rangeage, okazou le proprio voudrait faire visiter. Enfin, c'est le plan de bataille que m'a refilé l'homme... Vu que je ne travaille pas pendant quelques jours, il faudrait que je fasse la vaiselle, les vitres, les sols, que je passe l'aspirateur, que je range le linge qui traîne. Il paraît qu'il en a marre de vivre , je cite de mémoire, dans "un bordel permanent" avec une incarnation du "chaos rampant" (ça doit être moi) et son "familier démoniaque" (casse-toi chaton, c'est pour ta pomme).
Bref, j'ai rangé les papiers qui trainaient (je les ai déplacé hors de vue), j'ai balancé pas mal de choses à la poubelle (y'avait des trucs douteux) et j'ai passé l'aspi (10 minutes). Pour faire tout ça, il m'aura fallu deux...... jours. Suis épuisée, ferais le reste demain.

3 commentaires:

  1. Quand tu dit demain le 11 ou un jour un determiner

    RépondreSupprimer
  2. le jour du demenagement ;)

    RépondreSupprimer

On dépose ses croquettes ici...